30/06/2014

Allons-nous manquer d’eau au XXIème siècle ?


L’élévation de la température liée au changement climatique va plutôt intensifier le cycle de l’eau et augmenter les précipitations, à l’échelle du globe. 
C’est dire que la planète ne manquera pas d’eau au XXIème siècle pour les besoins d’une humanité en forte croissance.
En revanche, le vrai problème de l’eau est sa disponibilité locale pour l’agriculture (pluviale ou irriguée), qui risque de faire défaut aux endroits cultivables -déjà en déficit hydrique- et soumis à de fortes augmentations de leur population (Asie, Afrique).  
L’utilisation de grandes nappes fossiles comme au Sahara, n’est ni durable ni généralisable.
Par ailleurs, le déficit en eau devient un conflit permanent entre la production agricole d’aliments, mais aussi de matières premières comme le coton, et la préservation des écosystèmes naturels (forêts, zones humides,…).
La pression agricole très forte pour nourrir la population mondiale devient un enjeu majeur dans la gestion des ressources en eau et le développement durable.

Source : le développement durable à découvert. CNRS EDITIONS.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire