11/10/2011

Le Plan climatique comporte 230 mesures Interview Ghislain de Marsily

Qu'en est il pour la France
Pour anticiper les conséquences du réchauffement climatique et concernant l'eau ce texte table sur un déficit de 2 milliards de m3 d'ici l'horizon de 2050.
Comment le réchauffement climatique va t-il affecter les ressources en eau en France ?
Il a été admis aujourd'hui que le réchauffement climatique est dû aux gaz a effet de serre, les conséquences seront une augmentation des températures. On arrive à peu près, d'ici 2050, à prévoir les températures, mais pour les précipitations c'est plus difficile de prévoir qu'il va tomber tant de m3 d'eau a tel endroit.
La France est dans une zone ou les précipitations vont baisser. Alors qu'au Nord elles vont augmenter et au Sud ( Pays du SAHEL) elles diminueront. La France est dans une zone de transition donc incertaine, alors qu'au SAHEL nous savons qu'il y aura des déficits de précipitations dû au réchauffement climatique.
Dans les années moyennes il n'y a pas de problème d'eau en France, mais dans les années sèche ( 1976) oui il y en a eut.
Il y a deux types de sècheresse
La sécheresse hydrologique : lorsque les pluies ne sont pas suffisantes pour recharger les réseaux Hydrographiques (ensemble de cours d'eau, barrages, les rivières, les lacs...
La sécheresse Agricole : qui se produit lorsque les pluies ne sont pas suffisantes au printemps, dans ce cas si il a bien plu l'hiver les nappes sont rechargées et nous avons des ressources en eau raisonnable pour notre consommation, l'irrigation....En revanche la végétation souffre de la sècheresse. Exemple de ce printemps dernier très sec, les prairies se sont complètement asséchées au point de ne plus pouvoir nourrir le bétail alors que les nappes avaient conservées leurs réserves.
En France l'eau est inégalement répartie sur le territoireNos ressources varient avec l'altitude, lorsqu'il il tombe 700mm d'eau à Paris, à 2000 mètres il en tombe le double. Nos grandes réserves sont les montagnes
Les Alpes,
Les Pyrénées, avec des déficits (++centrales hydroélectriques, Maïs)
Le Massif Central pas très haut et plus fragile
Le Nord et la région Parisienne qui n'ont pas beaucoup d'eau.
Depuis 1910 pour se protéger de la crue, il a été construit trois grands barrages pour stocker l'eau en hiver et alimenter Paris l'été. Nous pourrions envisager de transporter l'eau des Alpes pour alimenter la France mais cela couterait très cher. Il y a des solutions plus locales et moins onéreuses par exemple augmenter les capacités de stockage des barrages en amont de Paris, dans le Sud-Ouest construire quelques retenues, modifier la répartition des eaux entre ce qui va vers la Méditerranée et l'atlantique.
Le principal consommateur de toute l'eau qui tombe sur notre territoire c'est l'agriculture pluviale. Les consommateurs des Nappes, barrages, eaux de rivières sont l'Irrigation, Industrie, domestiques. Nous ne consommons pas l'eau domestique nous l'utilisons et la rejetons. La qualité de l'eau doit être conservée pour protéger l'écosystème de l'agriculture.
La commission Européenne Directive-cadre de 2000 impose à tous les états membres de restaurer la qualité des eaux en Europe avec une première échéance en 2015/2021/2028.
Mettons en place des observatoires, les mesures phares sont économiser l'eau, récupérer l'eau de pluie.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire